M. Verville fréquentait encore la Polyvalente Deux-Montagnes quand, en 1992, il a lancé sa propre entreprise d’animation, de sonorisation et de disco-mobile: Vervillos. «Dans mes premières années, je faisais de la musique pour des soirées de danse-rencontre au Centre communautaire Saint-Esprit. Ensuite, j’ai fait mes premiers mariages. Ça a progressé tranquillement et, maintenant, je suis occupé tous les week-ends», souligne-t-il.

Paskal Lauzon le connaît depuis une vingtaine d’années. Il se souvient de l’avoir aidé à monter sa scène, après la messe, au Centre Saint-Esprit. D’emblée, il mentionne que M. Verville est passionné par ce qu’il fait et très impliqué. «Éric, ça a toujours été un gars qui se donne à 150 % autant au travail que dans sa vie personnelle», dit-il.

Et son travail acharné a porté ses fruits. Au fil des années, l’animateur a effectivement su s’imposer dans la région de Saint-Eustache comme la référence pour les fêtes, les mariages, les événements-bénéfices et les activités corporatives.

«Lorsqu’il annonce un événement, tout le monde veut y aller. C’est toujours une réussite», affirme sa bonne amie Annie St-Georges qui le décrit comme étant un homme organisé et, surtout, très généreux de son temps.

«C’est ma passion», résume le principal intéressé qui, la semaine, agit à titre de gestionnaire au poste de police de Saint-Eustache et qui, les soirs et les fins de semaine, parcourt la région avec sa disco-mobile.

Malgré un horaire chargé, Éric Verville trouve toujours le temps d’animer des dîners et des activités au profit d’organismes de la région. Doté d’un sens de l’humour sans égal, capable de répartie et de tact, polyvalent, à l’aise devant les gens, il n’hésite pas à mettre ses aptitudes au service de bonnes causes. Il est important pour lui de redonner à la communauté. «Tout le monde a un talent et est capable de contribuer à la société à sa façon», fait-il valoir.

M. Verville s’implique notamment auprès de Leucan, de la maison de soins palliatifs Sercan de Saint-Eustache, du Centre pédiatrique et social de Laval, des Chevaliers de Colomb, de Centraide Laurentides et du Centre Marie Eve à Saint-Eustache.

«Il est capable de s’adapter à n’importe quel groupe», dit Paskal Lauzon qui n’hésite d’ailleurs pas à le recommander. Lui-même a fait appel à ses services pour son mariage.

«Il carbure à l’adrénaline. Il faut toujours que ça bouge», renchérit Mme St-Georges.